Les collaborateurs renonçant à la saisie du temps ont chaque année l’occasion de participer à une enquête sur les facteurs de stress psychosociaux. Par le passé, cette enquête était réalisée en collaboration avec Promotion de la Santé Suisse. Au vu du faible taux de participation, les partenaires sociaux du secteur bancaire ont décidé de renoncer pour l’instant à cette enquête, et de réaliser à la place une étude qualitative sur les effets sur la santé de l’abandon de la saisie du temps. L’étude sera créée par la Haute école spécialisée du Nord-Ouest de la Suisse. Dans ce contexte, les auteurs de l’étude recherchent des employés de banque acceptant de participer à l’interview.

Dans les années 2017 et 2019, la commission paritaire CSTT a commandé des enquêtes quantitatives sur les effets de la renonciation à la saisie des heures de travail sur l’état de santé des collaboratrices et collaborateurs.

Afin de comprendre davantage les liens entre la renonciation à la saisie des heures de travail et la santé et le bien-être des collaboratrices et des collaborateurs, la commission paritaire CSTT a commandé une étude qualitative, dans laquelle la parole sera donnée aux collaboratrices et aux collaborateurs qui ne saisissent pas leurs heures de travail. L’étude a pour but, basé sur les connaissances qui en découlent, de déduire des mesures adéquates pour améliorer la santé et le bien-être des collaboratrices et des collaborateurs. Les questions suivantes seront adressées:

  • Dans quelles conditions cadres organisationnelles la renonciation à la saisie des heures de travail induit des effets positifs sur la santé et le bien-être des collaboratrices et des collaborateurs ?
  • Quelles conditions cadres induisent, au contraire, une mise en danger de la santé et du bien-être ?
  • Quelles stratégies de promotion de la santé en entreprise sont bénéfiques pour augmenter les effets positifs de la renonciation à la saisie des heures de travail et pour minimiser les effets négatifs sur la santé et le bien-être ?

Dans cette étude, les collaboratrices et collaborateurs seront interviewé(e)s dans des entretiens approfondis sur leurs expériences avec la renonciation à la saisie des heures de travail. L’étude sera menée par Prof. Dr. Andreas Krause et Cosima Dorsemagen (Haute école de psychologie appliquée, Haute école spécialisée du nord-ouest de la Suisse, FHNW). Pour cette étude, Prof. Krause et Mme Dorsemagen sont actuellement à la recherche de personnes qui se porteraient volontaires à donner des renseignements sur leur situation de travail pendant un entretien approfondi.

  • Vous pourrez y participer si vous avez fait plutôt de bonnes expériences, plutôt de mauvaises expériences, mais également des expériences neutres par rapport à la renonciation à la saisie des heures de travail. Ce qui compte pour l’étude, c’est de pouvoir couvrir la diversité des expériences.
  • L’entretien durera env. 90 minutes. Il sera mené via une plateforme de communication en ligne (telle que skype ou zoom). Vous pourrez choisir la date de l’entretien à votre convenance entre mi-juillet et mi-août. Vous pourrez également choisir l’endroit d’où vous souhaiterez participer à l’entretien.
  • Votre anonymat est garanti! Les noms des personnes interviewées ne seront connus que par l’équipe de la FHNW. Si vous participez, ni la commission paritaire CSTT ni votre employeur ne seront informés de votre participation. Le contenu des entretiens sera organisé en énoncés classés par thème. En ce faisant, l’attention sera portée sur le fait qu’aucun lien ne puisse être établi entre un énoncé donné et une banque donnée, un institut donné ou une personne donnée.

Bien que le nombre de personnes interviewées sera limité à 24, l’équipe de la FHNW serait heureuse de recevoir un retour positif d’un grand nombre de personnes intéressées à participer à l’interview. Ceci garantira que les personnes interviewées pourront être choisies afin de représenter au mieux les régions linguistiques, les groupes d’âge, les positions dans l’entreprise, les petites et les grandes banques, ainsi que les sexes.

Si vous êtes intéressé/e à participer à l’entretien, veuillez retourner le questionnaire court que vous trouverez ci-joint jusqu’au 3 juillet au plus tard à

interviewstudie.banken@fhnw.ch

Le questionnaire court est en version PDF et peut être rempli directement sur ordinateur. Il sert à pouvoir choisir des interlocutrices et interlocuteurs aussi varié(e)s que possible basé sur les critères mentionnés plus haut. La FHNW va prendre contact avec vous au cas où vous seriez choisi/e pour un entretien. Les personnes intéressées qui ne pourront pas être retenues seront également informées.