Selon une étude de l’AP Banques et de l’Association suisse des banquiers, les banques en Suisse ont annoncé ces deux dernières années la suppression de 5000 postes de travail. L’étude analyse les motifs de ces suppressions de postes ainsi que leur répartition par types de banques et par régions. L’étude conclut qu’à moyen terme, il faut s’attendre à un recul à environ 100 000 postes dans le secteur bancaire (équivalents plein temps au 31.12.2013: 105 166 postes). A long terme, l’emploi dans ce secteur devrait néanmoins reprendre de manière significative.