Les partenaires sociaux du secteur bancaire se sont mis d’accord en mai 2019 sur différentes modifications et compléments à la Convention relative aux conditions de travail du personnel bancaire (CPB). Il s’agit en premier lieu du maintien et de l’encouragement de l’employabilité du personnel des banques ainsi que de la protection des collaborateurs plus âgés. La version révisée entrera en vigueur à compter du 1er janvier 2020 et est dès à présent disponible dans les quatre langues. En outre, Employeurs Banques met à la disposition de ses membres un bref commentaire au sujet des modifications.

Contexte des négociations CPB

Les partenaires sociaux du secteur bancaire (Association suisse des employés de banque, Société des employés de commerce, Employeurs Banques) sont responsables de la CPB. En règle générale, ils mènent tous les deux ans des négociations pour modifier et compléter la CPB. Aucune négociation n’a eu lieu en 2017. A la place, les partenaires sociaux ont mené une discussion intense au sujet des objectifs communs, des contenus et des formes du partenariat social. L’an passé, les partenaires sociaux ont convenu d’une compréhension commune et identifié le maintien de l’employabilité, la formation continue et l’élargissement des compétences des collaborateurs comme étant les défis communs à relever face à la mutation structurelle, technologique et économique et à l'évolution démographique.

Résultat des négociations

Sur la base de cette compréhension commune, les partenaires sociaux ont engagé les négociations CPB en janvier 2019, pour les conclure le 13 mai 2019. La délégation d’Employeurs Banques chargée des négociations s’est pour cela appuyée sur un mandat de négociation du comité directeur. Ce mandat prévoyait l’engagement du secteur en faveur de mesures contraignantes dans le domaine de l’employabilité, tout en se fixant comme objectif premier de laisser aux instituts membres assujettis la plus grande liberté d’action possible.

Le résultat des négociations répond à cette exigence. Le sujet principal des négociations est intégré à différents points de la CPB et sa mise en application présente une grande souplesse. La Convention tient ainsi compte de l'hétérogénéité du secteur bancaire.

Les négociations 2019 ne visaient pas uniquement à modifier et compléter la CPB. Les partenaires sociaux ont également convenu d’une campagne de sensibilisation commune autour des compétences de base et de l’employabilité. Cette campagne a été lancée en septembre 2019 sous le nom «skillaware». Elle propose à tous les employés du secteur bancaires une autoévaluation relative aux compétences de base.