Fin 2018, le législateur a adopté une résolution imposant aux entreprises d’effectuer une analyse des salaires. Employeurs Banques offre à ses membres une solution globale pragmatique et économique à valeur ajoutée. La mise en œuvre d’une analyse des salaires dans le respect de la loi, le contrôle externe et, en option, la participation à un Diversity Benchmarking sont disponibles à un prix forfaitaire attrayant de moins de CHF 10 000.

L’amendement à la Loi sur l’égalité adopté par le Parlement le 14 décembre 2018 oblige les entreprises de plus de 100 collaborateurs à effectuer des analyses des salaires. Le concept prévoit un processus en trois étapes: l’employeur doit tout d’abord réaliser une analyse interne d’après des méthodes scientifiquement reconnues. Le résultat de cette analyse doit ensuite être contrôlé par un organisme indépendant. Et finalement, les employés et, en cas de cotation en bourse, les actionnaires doivent être informés en annexe aux comptes annuels.

Compte tenu des nouvelles obligations qui devraient entrer en vigueur d’ici 2020, Employeurs Banques a lancé de manière proactive une initiative pour que les banques mettent en œuvre l’égalité salariale dans le secteur financier. En collaboration avec le Competence Centre for Diversity & Inclusion de l’Université de Saint-Gall, Employeurs Banques propose à ses membres une solution globale pragmatique et économique. Celle-ci comprend la réalisation d’une analyse des salaires dans le respect de la loi, un contrôle externe et (en cas de succès) la confirmation du respect de l’égalité salariale requise par la loi. Cette solution est disponible au prix de CHF 6 000. Il est également possible de participer à un Diversity Benchmarking avec des sources de données presque identiques, pour un supplément de CHF 3 000, ce qui permet de se faire une idée plus précise de l’état de la diversité dans l’entreprise.

Les détails de l’offre proposée au secteur bancaire ainsi que les adresses de contact sont inclus dans la présentation.