Dans le contexte de la crise du coronavirus, le thème du travail à domicile a occupé le devant de la scène ces deux derniers mois, notamment en ce qui concerne la protection des collaborateurs particulièrement vulnérables. Depuis, au vu des expériences faites, même des entreprises qui ne pratiquaient pas le travail à domicile auparavant envisagent de le pérenniser dans un cadre défini, une fois la crise du coronavirus terminée.

Les questions suivantes seront étudiées sous l’éclairage du cadre juridique et des expériences réalisées afin de vous offrir plus de sécurité dans la gestion au quotidien:

  • Quels sont les droits et les obligations des employeurs lorsqu’ils proposent des postes de travail flexibles?
  • Comment les horaires de travail sont-ils régis?
  • Comment assurer la protection des données?
  • A quoi faut-il faire attention pour pouvoir générer une situation gagnant-gagnant pour l’employeur et l’employé?
  • Quelles sont les règles concernant les collaborateurs particulièrement vulnérables pendant la crise du coronavirus?

D’un point de vue juridique se posent notamment des questions concernant la subordination de l’employé, le droit de donner des instructions de l’employeur, les conventions nécessaires à l’introduction du travail à domicile, la protection des données en lien avec les dispositifs de communication utilisés et l’obligation d’indemniser le travailleur pour les frais encourus.

Ce séminaire de droit du travail répondra aux questions liées au travail à domicile en étant illustré par des exemples pratiques.

Date: mercredi 1er juillet 2020

Heure: de 12h30 à 13h30

Lieu: webinaire réalisé via zoom.us (le lien d’accès sera fourni avec la confirmation)

Intervenant:
Boris Heinzer, Docteur en droit / Avocat au barreau, Spécialiste FSA droit du travail,
CBWM & Associés à Lausanne

Participants:
les réunions s’adressent aux responsables du personnel, collaborateurs RH et autres employés de banque qui s’intéressent aux questions relatives au droit du travail.

Prix:
en raison de la situation extraordinaire que nous traversons, le webinaire est gratuit.